Partagez | 
 

 THE DAMNED ★ Vampires.

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
avatar


Maire de New-York


Date d'inscription : 11/01/2014
Messages : 45
Date de naissance : 14/02/1942
Age : 75
Localisation : New York
Humeur : Très pris


En savoir plus


MessageSujet: THE DAMNED ★ Vampires.   Mar 21 Jan - 19:33



Vampires


Le vampire fait partie des créatures qui habitent l'imaginaire de l'homme depuis la nuit des temps. Tantôt dépeint comme une créature romantique ou comme un monstre de cruauté, le vampire excite les fantasmes de tout un chacun mais, par delà l'être fantasmé, objet de romans et de films qu'on ne compte plus, bien peu de personnes connaissent et comprennent les vampires. Si l'idée du vampire peut paraître glamour, se glisser dans sa peau demande quelques sacrifices que vous ne serez peut-être pas prêts à faire...




Origines

Les origines du vampirisme sont très largement méconnues. Plusieurs théories existent et sont soutenus par quelques grands noms de la littérature et autres fans de surnaturel. Les vampires eux-mêmes sont très probablement les moins bien informés et cela pour plusieurs raisons.

La première est sans doute que certains des plus anciens travaillent d'arrache-pied à ce que leurs secrets restent bien gardés. La seconde, et la plus commune, est que pour la plupart des vampires, l'éveil au don obscur a été très solitaire car peu de ceux qui engendre restent auprès de leur progéniture pour la guider.

La naissance d'un vampire n'est par ailleurs pas ce qu'il y a joli malgré qu'elle suscite, chez quelques fangbangers et autres petites communautés de gothiques et "vampires du dimanche", toutes sortes sentiments pas toujours très seins, notons-le. En effet, on ne devient vampire qu'en mourant, mais s'il n'y avait que cela... Une morsure ne suffit pas à passer vers la vie éternelle. Pour cela :


  1. vous devez pour commencer avoir perdu une grande quantité de sang. Généralement parce que le vampire qui s'apprête à vous engendrer vous a drainé mais ce n'est pas un pré-requis nécessaire.


  2. il vous faut ensuite boire le sang d'un vampire et ce en quantité conséquente. Si une gorgée de ce précieux élixir peut avoir des vertus euphorisantes, au-delà, il vous paraîtra à la fois très difficile de vous arrêter et, selon vos habitudes alimentaires, très difficile de continuer, le goût du sang pouvant se révéler assez épouvantable car à ce stade, vous n'êtes toujours qu'un simple mortel.


  3. la dernière étape de votre transformation ne sera pas la plus agréable. Il s'agit de votre mort, ou plutôt de la mort de votre corps. Cette étape n'est pas une partie de plaisir puisque votre corps va de lui même se vider de tous ses fluides. Après cette crise, vous vous éveillerez enfin au monde de la nuit.


variantes acceptées :

Il est possible qu'un consommateur régulier (ou récent) de sang de vampire, à condition que la quantité ingérée soit suffisante, puisse se transformer à la suite d'une mort violente ou d'une hémorragie importante.

Certains vampires pratiquent "l'enterrement" dans leur rituel d'engendrement. C'est à dire qu'ils s'allongent dans un cercueil ou se mettre terre avec leur progéniture jusqu'à la nuit suivant la transformation.


Mode de vie


On retrouve principalement trois profils types chez les vampires. Bien sûr les explications qui vont suivre ne se veulent absolument pas limitatives. Vous n'êtes pas obligés de vous y conformer :

Le Solitaire : La plupart des vampires vivent seuls et ne recherchent que peu de compagnie durable que ce soit parmi les mortels ou chez leur congénères. C'est en partie dû au fait que le taux de mortalité chez les jeunes vampires est plutôt élevé (assez ironiquement) mais pas seulement. Cela peut aussi bien tenir au tempérament du vampire, qu'à la l'acceptation ou non de sa nature ou encore au sentiment de toute puissance et de supériorité que provoque le don obscur. Le solitaire a souvent le sentiment qu'aucune limite ne saurait s'imposer à lui.


Le Nid : Tout au contraire, il existe des groupes plus ou moins importants de vampires qui squattent le plus souvent des bâtiments abandonnés (friches industrielles, chantier à l'arrêt, manoir, appartements, grottes, etc.). Généralement le Nid est placé sous l'autorité d'un vampire dominant ou d'un petit noyau très restreint d'influents. Cette autorité impose aux membres du Nid ses règles et dispense la justice, le plus souvent dans le sang et la cruauté. La démesure et le sentiment d'invulnérabilité et d'impunité font loi dans les nids qui peuvent compter seulement quelques membres ou constituer des communautés très étendues. Lors que le chef du Nid est un vampire ancien, il n'est pas rare qu'il revendique le statu de Clan et non plus de Nid.


Le Nostalgique : Ce troisième cas de figure est relativement répandu, surtout chez les vampires nouvellement engendrés. Le Nostalgique recherche la compagnie des mortels et essaye autant que possible de se passer inaperçu parmi eux. Généralement, ses tentatives échouent de la façon la plus dramatique mais après une période de retrait voire de déprime, le Nostalgique finit toujours par revenir vers le vivant. Certains d'entre eux s'intègrent cependant très bien et son bien souvent très influent dans le monde des mortels.


Religions

Renaître après la mort n'est pas chose anodine. Pour certains vampires cela pose des questions existentielles (valeurs des notions de bien et de mal, sentiment de châtiment divin ou au contraire de toute puissance, ou d'affranchissement des interdits de la loi divine, etc.) pour d'autres ça ne change rien à la relation qu'ils avaient à la religion dans leur vie de mortels, qu'ils étaient croyants ou non.

Forces & Faiblesses


★ Le Sang : il va sans dire que le sang est indissociable du mythe du vampire. Plus il en boit, plus il est puissant. Au contraire, un vampire privé de sang humain voit ses forces décliner et devient une proie facile. Complètement sevré, il risque même de ne plus pouvoir se relever. De même l'attrait du sang peut rendre fou un vampire. Il devient alors très difficile d'y résister. Surtout pour un jeune vampire.

Paradoxalement, avec l'âge, cette dépendance peut disparaître. Cela reste rare. Les quelques cas connus remontent à quelques siècles avant notre ère.

★ La Mort : c'est à travers la mort que le vampire accède à ses talents surnaturels. L'ensemble de son corps en est le témoin. Aucune fonction vitale ne semble fonctionner bien que les sens fonctionnent parfaitement (pas de possibilité de procréer, de digérer, de respirer, etc.) et quand en de rares occasions le corps fait montre de ratés, c'est généralement très douloureux mais ça ne dure guère.

Étonnamment pourtant, le vampire, souvent décrit comme l'amant de la mort, a tout intérêt à la fuir comme la peste. Les premiers signes de putréfaction sur un corps le rendront malade, inutile de vous décrire les effets de la consommation du sang d'un mort (vomissements, grand état de faiblesse, parfois même mort définitive). De même, beaucoup de jeunes vampires livrés à eux-mêmes sacrifient leur toute jeune immortalité sur l'hôtel de l'ignorance. En effet, le dernier battement de cœur d'une proie peut-être fatal.


★ Le Vivant : si les mortels sont aisément séduits par l'idée de l'immortalité, le vampire, lui, est fasciné par le vivant. Son don obscur lui permet de vivre plus que tout autre, de ressentir avec une intensité qui n'appartient qu'à lui, de discerner l'infinitésimal. En étant vampire on se sent plus vivant que jamais et dans le même temps, plus loin de la vie que jamais. C'est un paradoxe qui peut facilement faire sombrer dans la mélancolie et la contemplation.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://blue-moon.brulant.net
 

THE DAMNED ★ Vampires.

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» Le Cercle Bilderberg ou le bal des vampires ?
» Chaos Space Marine Roster - Legion of the Damned
» 2- Les vampires pour les nuls
» Vampires & Défis
» Les Vampires

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Blue Moon. :: Blue Moon. :: the July 4th 1776 . :: Annexes.-