Partagez | 
 

 Entretien avec un vampire.

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
avatar


Hand of the Damned Queen


Date d'inscription : 09/08/2014
Messages : 23


En savoir plus


MessageSujet: Entretien avec un vampire.   Mer 20 Aoû - 11:29



    ÉMIR,


    Général de la Reine.

    ★ 701ans, NE(E) EN TURQUIE (quelque part dans la région d'Anadolu).
    ★ NATIONALITÉ : Turc.
    ★ CARTE VERTE: OUI ◻ NON
    ★ JE VIS A : À Manhattan, dans le Midtown. Emir a récemment fait l'acquisition d'une immense bâtisse grise et noire, qu'il a fait entièrement rénové avant son arrivé à New-York avec le summum de la technologie et du moderne.
    ★ MON MOYEN DE TRANSPORT PRÉFÉRÉ DANS NYC : Pour le moment, il n'en a pas de préféré. Mais la Limousine serait parfaites, à mon sens.
══════════════════════

═══════════════════════

    I ♥ NEW YORK


    « Le monde entier fût-il ligué contre toi,
    il ne peut te faire le quart du mal que tu te fais à toi-même. »

    ★ MY FAVORITE SPOT :  Pour le moment, il n'en a pas. À vue de nez, je dirais que Time Square, de nuit, avec tout ce trafic, doit exciter ses sens. Ce qu'il aime généralement, dans les grandes villes, c'est qu'elles ne dorment jamais. Pour un vampire, même si lui, peut sortir en plein soleil grâce à son anneau, c'est quelque chose de profondément agréable et de vivifiant. Sortir de cette solitude ou de la compagnie des vampires peut parfois être apaisant et réconfortant. Emir n'a jamais véritablement aimé la compagnie des vampires, ceci doit y jouer, je pense.
    ★ NEW YORK, JE T'AIME : Le fait qu'elle ne dorme jamais, le fait que ce soit l'un des endroits au monde les plus fréquentés, le fait que l'on peut tout y trouver peu importe ce que vous êtes ou ce que vous cachez, parce qu'elle représente également pour lui un American Dream, parce que cela semble aussi être un endroit sûr pour y faire venir Siobhán, loin de l'Europe et de cette forte communauté de vampires un peu trop conservateur à son goût.
    ★ NEW YORK, MOI NON PLUS : Le fait qu'il y soit venu pour le travail, même si ça a du bon, et la distance qu'il le sépare de Siobhán, lui empêchant, une fois de plus, de rester à ses côtés, de veiller sur elle.
    ★ MA DERNIERE SORTIE : C'était il y a trois semaines, dans les Highlands avec Siobhán et sa fille, Azenor.
    ★ LA MEILLEURE ASSIETTE :Vraiment ? L'Artère fémoral, je pense.

    ME, MYSELF & I


    « Le mal, c'est quelque chose de toujours possible.
    Et le bien, c'est quelque chose d'éternellement difficile. »

    Prétentieux Suffisant Arrogant Chauvin Cultivé Raffiné Protecteur
    ★ TOUT CE QUE J'AIME : Emir n'aime pas s'étaler là-dessus, car cela en fait son principal point faible. Les gens qu'il apprécie, il a tendance à les surprotéger, et à les fréquenter de manières irrégulières. Il est un peu - beaucoup - paranoïaque. Il est prêt à disparaître, plutôt qu'à mettre en danger ce qui lui reste de famille. Il adore lire, car il sait qu'il n'y aura jamais assez de livres pour qu'il ait le temps de tout lire malgré son immortalité hypothétique.
    ★ TOUT CE QUE JE DETESTE : Il déteste qu'on lui tienne tête. Généralement, il utilise ses dons pour contraindre la personne qui lui fait opposition, mais c'est d'autant plus dur lorsqu'il s'agit des faeries, ou de Siobhán, puisqu'après, cette dernière le culpabilise, jusqu'à ce qu'il s'excuse. Et s'excuser est aussi une des choses qu'il n'apprécie pas du tout. C'est comme avouer qu'il a tord, et c'est quelqu'un qui n'arrive jamais - oui, oui, il est aussi sûr de lui. Et les clichés sur les vampires. Il déteste Twilight au plus haut point, même si ça rend les victimes plus facile à attendrir.







Dernière édition par Emir le Jeu 21 Aoû - 11:33, édité 2 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar


Hand of the Damned Queen


Date d'inscription : 09/08/2014
Messages : 23


En savoir plus


MessageSujet: Re: Entretien avec un vampire.   Mer 20 Aoû - 11:35


    TRY ME


    « L'homme est lié par sa parole, comme l'animal par sa chaîne. »


    ★ EN NOVEMBRE PROCHAIN, C'EST LES ÉLECTIONS...

    ... C'EST PAS QUE ÇA ME CONCERNE PAS M'ENFIN BON... VOUS M'AVEZ COMPRIS.
    ◼ VOUS ME REJOIGNEZ DANS L'ISOLOIR ?
    ◻ LES POLITICIENS QUI SE FONT DU MAUVAIS SANG LE SOIR DES RÉSULTATS, BOF.
    ◻ J'IRAIS VOTER COMME N'IMPORTE QUEL CITOYEN BIEN INTÉGRÉ.
    ◻ OUI JE SAIS, JE PEUX MÊME VOUS DIRE QUELLE EN SERA L'ISSUE. VOUS TROUVEZ ÇA SUSPECT ? VOUS AVEZ RAISON...

    ★ POUR ALLER À L'OUVERTURE DU NOUVEAU CLUB SO HIP À L'AUTRE BOUT DE LA VILLE ...

    ◻ J'UTILISE MES TALENTS SURNATURELS.
    ◻ J'Y SERAIS DÉJÀ EN FAIT, C'EST MON CLUB.
    JE NE SAIS PAS ENCORE MAIS ON NE VERRA QUE MOI À MON ARRIVÉE.
    ◻ VOUS PASSEZ VOTRE TOUR, C'EST PAS VOTRE TRUC.
    ◻ J'IRAIS EN TAXI AVEC DES AMUSES-GUEULES DES AMIS.

    ★ AU PETIT DÉJEUNER ...

    ◻ AH AH TRÈS DRÔLE.
    DU A NÉGATIF OU RIEN
    ◻ CONTRAIREMENT AU BARJO DES CAMIONS MÉDICAUX, JE PRENDS CE QUI VIENT. JE NE VAIS QUAND MÊME PAS DEMANDER À MES VICTIMES DE ME SORTIR LEUR CARNET DE SANTÉ AVANT DE ME METTRE À TABLE.
    ◻ VOUS AVEZ DÉJÀ FAIT LA SORTIE DES BOÎTES DE NUIT ?
    ◼ CHINOIS OU MEXICAIN, ÇA TE DIT ?

    ★ C'EST BIENTÔT HALLOWEEN...

    ◻ A HALLOWEEN TOUS LES CHATS SONT GRIS... C'EST PAS ÇA QU'ON DIT ?
    ◼ MÊME PAS BESOIN DE ME DÉGUISER.
    ◻ DANS LES ENDROITS QUE JE FRÉQUENTE, HALLOWEEN C'EST TOUS LES JOURS.
    ◻ LE 4TH OF JULY DES CRÉATURES DE LA NUIT.
    VOUS N'AVEZ PAS IDÉE DU NOMBRE DE PERSONNES QUI NE RENTRENT PAS LE LENDEMAIN DU SOIR D'HALLOWEEN...
══════════════════════

═══════════════════════
    DIARY OF Emir


    « Qui domine sa langue sauve sa tête. »

    « Mon véritable nom n'est pas Emir. »
    À partir de là, le vampire s'est bâti un caractère tout autre de celui qu'il était de son vivant, il y a un peu plus de sept siècles maintenant. Cependant, il y a certaines choses qu'il ne parviendra jamais à gommer, peu importe la volonté ou la motivation qu'il y mettra, c'est : Son regard, qui témoigne son grand âge, même s'il sait être coquin, assassin ou indifférent. Puis, il y a sa stature et sa façon de vous toisez qui date d'un autre siècle, d'une autre époque. Toujours droit, toujours la tête haute qui témoignent de sa stature, de son rang, de son grade au sein de l'armée ottomane, au cours du XIVème siècle.

    L'ancien général a traversé les âges en passant par tous les stades d'un homme déchu, d'un homme détruit, d'un homme qui a toujours plus de mal à se relever que le don de Caïn pour lui redonner vie. La tristesse et la douleur comme manteau, il est, aujourd'hui, l'un des vampires les plus influents d'Europe. Il est le général de Rosarjo, la Reine de tous les Damnées. Celle qui les unira tous, qu'ils le veuillent ou non.

    Emir a traversé les âges, il a tout vécu. Et ceci, il le doit au Perse, au vampire à la peau de nacre, si blanche qu'on en dirait de la porcelaine. Cyrus est son nom. Il était venu le voir peu de temps avant sa mort, le trouvant dans les geôles d'un château valaque. Il lui avait fait cette proposition, puis lui avait laissé un jour avant de réfléchir. Le jour d'après, la mort arrivant, la lâcheté, l'instinct de survie prit le dessus sur l'honneur et la droiture du général ottoman. Deux jours après, Emir se relevait en tant que vampire.

    « Tu crois que le don obscure est un cadeau ? J'ai cru tué toute ma famille à cause de ma faim, et tu me crois chanceux ? » C'est une phrase qu'Emir dit souvent, lorsqu'une de ses victimes un peu tête brûlée lui demande de la transformer. Emir a toujours souffert de cette transformation, bien que ce se soit calmé ces deux, trois derniers siècles. Après cela, généralement, il les manipule pour qu'ils oublient jusqu'à même l'avoir, un jour, rencontré.

    De sa vie, il n'a transformé qu'une seule personne : Sashka, au cours d'une XVIème siècle (cf. sa fiche prédéfini).

    Emir a passé sept siècles à errer au travers de toute l'Europe. Et même s'il avait toujours une occupation pour s'occuper l'esprit, il y avait toujours des moments, où l'esprit reste un peu trop éveillé, où les tourments vous prennent, entraînant des idées toujours plus noires, toujours plus sombres. Le cri, la douleur, la souffrance, les corps de sa famille... Des images qui ne cessent de le hanter... Qui le hante, car en plus de cela, il se rappelle du bon goût qu'ils avaient. Ce sang si particulier... Si... Rare...

    Alors, lorsque la souffrance du cœur est trop intense, il se laisse aller, plongeant dans tous les vices du vampire, allant jusqu'à s'oublier dans le sang et les carnages. C'est au cours d'un de ses carnages qu'il a rencontré Siobhán. Cette dernière se mariait dans une église en Ecosse. Le ciel était noir, sombre, aucun rayon ne traversait ce mur de nuages. Emir et d'autres vampires étaient rentrés dans l'Eglise, pour y massacrer toutes les personnes qui y avaient dedans. C'est sans arrière-pensée qu'il ordonna aux autres de tuer la famille du futur ex époux de Siobhán. Lorsqu'elle entra dans sa robe de mariée, avec cette magnifique coiffure tirée vers l'arrière avec des fleurs dans ses cheveux, qu'il tomba follement amoureux de cette belle humaine. Elle avait réveillé en lui quelque chose de profondément humain par son simple regard - qui n'avait rien de coquin, étant donné que le sol de l'église était pleine de sang, et qu'Emir tenait la tête de son fiancé dans ses mains.

    Une Siobhán démontée, une Siobhán haineuse, elle lui court droit dessus, avec la ferme intention de le tuer. Emir le voit dans son regard. Les vampires autour se redressent pour voir la scène avant de tenter de s'interposer. C'est Emir qui les tue aussi vite que sa vitesse le lui permettait, avant de se rapprocher à son tour de Siobhán qui le gifle avec une force herculéenne malgré ses bras fins, avant de se mettre à le griffer et à pleurer qu'elle est maudite. Emir la laisse faire, il ne dit rien, il la laisse faire, jusqu'à ce qu'elle essaie de lui foutre le feu. Des souvenirs mémorables qui leur resteront gravés dans la mémoire mais pas de la même façon pour les deux.

    La famille de Siobhán s'était en fuite. Emir prit la fuite à son tour avec la ferme intention de la revoir.

    Sa relation avec Siobhán mit énormément de temps à se lancer. Forcément, après un pareil carnage... Elle prit bien plus de temps à se mettre en place que sa famille à elle à lui pardonner. Par la suite, elle finit par lui donner sa chance, grâce à sa petite sœur, Moony - Elle aussi doit être tarée, adorer un vampire et se marier avec une fée - et une relation tumultueuse commença.

    Les années sont passés, et pas que du bon sont entrés dans sa vie. Malgré des retrouvailles profondément durs mais agréables avec les deux derniers membres de sa descendance (son fils, Atesh et son petit-fils, Jinan (tout deux des faeries)), un amour grandissant pour Siobhán, il fut celui que la Reine des Damnés parvint à contacter durant son sommeil pour lui demander de venir la réveiller là où énormément de vampires avaient échoué. Ce qu'il finit par faire. La voix de la Reine dans sa tête finissait par le rendre fou, et quelques mois plus tard, il partait pour la Roumanie avec Sashka.

    Laissé pour mort par la Reine alors qu'il venait de briser son tombeau de glace, elle vint le relever pour faire de lui son général : Un cadeau qu'il ne pouvait pas refuser à cause de son passé de vivant qui s'enflammait déjà en lui, avant même qu'il ne commence à y réfléchir. Sa loyauté envers la Reine n'a jamais cessé de croître depuis.

    Par la suite, il aida les Faeries de Byzance à mettre à sac la cité de Babylone avec la Reine des Damnés et le dragon de Siobhán afin de tuer leur Reine. La cité sera vampire à la fin de cette courte guerre. Mais s'il pensait être tranquille pour un moment avec Siobhán, afin de profiter et de vivre chaque moment avec son humaine de compagnie - il déteste entendre ça quand un vampire parler d'elle. Ce ne fut pas le cas. La Reine avait besoin de lui pour les différents conseils vampires, mais aussi pour appuyer son pouvoir dans certains endroits reculés d'Europe.

    Cela ne l'a pourtant pas empêché de continuer de vivre en compagnie de Siobhán dès qu'il était libre, même si ce fut que pour trois, ou quatre jours.

    Un jour, la Reine le mit en garde. D'étranges rumeurs circulaient chez les vampires à propos de Siobhán qui serait à l'origine de l'état étrange dans lequel le général de la Reine serait (En effet, pour une raison qu'il ignore, elle lui insuffle la vie littéralement avec son propre sang lorsqu'il la boit ou qu'il passe énormément de temps en sa compagnie) entrain de retrouver la vie. Certains voulaient l'enlever. Emir, complètement alarmé et tétanisé par cela, rentra illico à Londres pour y voir l'offensive des vampires sur le manoir qu'il avait acheté avec Siobhán.

    Emir vit rouge et les tua tous sans aucune autre forme de procès, tout en veillant à ce qui n'arrive rien de plus à Siobhán. La sortir du manoir en feu fut quelque chose de difficile pour lui, qui a peur des flammes, mais son amour pour elle était au delà de ça. Avec l'aide de Jinan et Moony, puis de Sashka dans un premier temps, ils sauvèrent un maximum de choses dans le manoir avant d'aller se cacher chez eux. La paranoïa d'Emir atteint son paroxymse à cette époque là tant est si bien que la seule proposition qu'il accepta pour cacher Siobhán, fut de l'endormir magiquement et de transporter son corps chez les Faeries (après avoir eu leur autorisation). Bien sûr, il ne l'y accompagna pas. Seul Jinan, Moony et Rohan qui était venu cherché Siobhán purent repartir pour le plan féerique.

    Pendant un peu plus de quinze ans, Emir vécut dans la douleur, et dans la tristesse. De temps en temps, il avait des nouvelles de Siobhán grâce à son petit fils, ou même Rohan, son ex-beau-frère, mais il se donna, par la suite, corps et âme à la cause de la Reine des Damnés afin d'établir son pouvoir et de le rendre sûr dans toute l'Europe. Par moment, il allait retrouver la famille de Siobhán dans le plus grand secret pour voir s'il ne manquait de rien avant de repartir dans la nuit. Chaque visite était douloureux pour lui.

    Enfin, lorsque les choses se tassèrent, et après que ses crises de paranoïa passent, Emir finit par accepter de réveiller Siobhán. Leur retrouvaille fut forte en émotion, surtout pour lui, qui veilla sur chacun de ses pas comme si elle eut été faites en porcelaine. Puis les années passant, il finit par lui laisser plus de liberté, à s'éloigner d'elle.

    *
    **


    Un vampire à la peau halée surgit dans la pénombre de l'imposant palais d'été de Babylone. On le vit s'incliner avec élégance devant l'une des plus belles femmes que le monde ait portée. Elle avait une peau au grain délicat et doré, de très longs cheveux noir d'encre et ses yeux étaient d'un vert amande confondant, piqué de stries mordorées. Deux petits crocs apparurent lorsqu'elle invita le vampire à se redresser tandis qu'un autre, à l'apparence âgé sortait un bout de parchemin de l'intérieur d'un pan de sa robe. La belle créature, qui répondait au nom étrange de Rosarjo, se leva alors de son imposant trône d'or massif pour mieux se dresser devant le vampire, rappelant alors sa position face à lui. Elle était sa Reine. Elle était la Loi, l'Ordre et le Respect.

    Un petit sourire vint effiler le pli ourlé de sa bouche, puis elle prit la parole : « Emir ? quel plaisir... » Le dénommé Emir inclina une nouvelle fois la tête, tandis que la Reine se tournait vers le vieillard. Son regard n'était pas le même que celui qu'elle réservé à Emir. Il était plus dur, plus autoritaire, peut-être. En réponse, le vieux vampire s'empressa déplier son papier, et d'en faire une lecture à haute-voix : « La situation dans les grandes villes du nouveau continent est critique. Ils font honte à notre race, et ne respectent plus votre Loi. Le nouveau Monde est hors d'atteinte de votre influence. » Emir inclina machinalement la tête, une moue curieuse s'installant sur son beau visage. « Plusieurs nids dont l'existence était, bien entendu, évidente, se retrouvent à engendrer à foison sans se soucier des conséquences. Nos nouveaux vampires sont laissés à la dérive. Plusieurs possèdent leur propre nid et tendent à vouloir devenir la nouvelle autorité du nouveau Monde, au mépris des préceptes anciens. »

    Emir hocha doucement de la tête à plusieurs reprises, jugeant alors l'état de la situation de l'autre côté du globe. Il finit par esquisser un sourire, avant de reposer son regard rouge sang sur sa Reine.

    « Que doit-on faire, ma Reine ? » Il savait ce qu'elle comptait lui demander. Un petit sourire sur ses lèvres finit par se dessiner lorsque la Reine Rosarjo leva gracieusement sa main vers lui, poing fermé délicatement, l'index pointé vers lui :

    « Tu iras et tu y feras régner ma Loi, mon ordre. En mon absence, tu seras mon avatar. » Emir inclina docilement sa tête, avant de murmurer : « Ma voix vaudra peu de choses si mes gestes sont brimés. » Ce fut alors au tour de la Reine de sourire, une pointe d'amusement dans le regard, voyant très bien où il voulait en venir, négociant silencieusement ses propres attributions et sa position vis à vis de la Loi. Une Loi qu'il prendrait très certainement plaisir à appliquer, mais qui ne lui laissait que rarement les coudées franches.

    « Tu auras carte blanche jusqu'à nouvel ordre. » En d'autres termes, aucune loi vampirique ne pourrait le contraindre dans sa tache. Un sourire carnassier se dessina sur les lèvres d'Emir, laissant percevoir deux crocs d'une blancheur éclatante. « Montre leur quel est le vrai pouvoir. Montre leur qu'il n'est pas dans leur intérêt que La Reine des Damnés vienne leur en faire la démonstration en personne... et rappelle-toi, nul ne saurait échapper à ce pouvoir...  », avertit-elle d'un ton sans appel, tenant à merveille se fragile équilibre entre l'avertissement et la menace. Emir inclina encore une fois la tête, avant de disparaître dans une brume d'abord opaque, puis légère.

    L'instant d'après, la Reine Rosajro se rasseyait dans son imposant trône doré. Une jeune et jolie jeune femme vint vers elle, tendant son poignet avec assurance, et un visage confiant. Elle saisit délicatement ce poignet tendu, puis y mordit avec une douceur toute sensuelle...

    ══════════════ VENEZ VOIR QUI SE CACHE DERRIÈRE PRÉNOM ☈


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar


Reine des Damnés


Date d'inscription : 02/06/2014
Messages : 49
Date de naissance : 01/02/1460
Age : 557
Localisation : Cité-Etat de Babylone
Humeur : Invariable


En savoir plus


MessageSujet: Re: Entretien avec un vampire.   Mer 17 Sep - 18:50

On a intérêt d'être sage et bien obéissant sinon je tape sur les doigts
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Contenu sponsorisé





En savoir plus


MessageSujet: Re: Entretien avec un vampire.   

Revenir en haut Aller en bas
 

Entretien avec un vampire.

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» Entretien avec un vampire
» Entretien avec un vieux
» Entrevue avec le DG des Bruins
» Des extraits d'un entretien avec Jean Erich René
» Entretien avec Milandor

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Blue Moon. :: Welcome to the Universe. :: Id Card. :: New-York Citizens.-